Qu’est ce qu’un ange ? La Nature des anges (3/5).

Nous avons vu dans un premier temps l’existence des anges, puis leur création. Ici nous nous poserons la question de leur nature.

Qu’est ce qu’un ange ?

I. Un ange a une personnalité.

La personnalité corresponds à avoir une existence personnelle; ainsi nous affirmons que les anges ont une existence personnelle, ils possèdent la qualité ou l’état d’être des personnes.
Généralement, les facettes essentielles de la personnalité sont considérées comme impliquant l’intelligence, les émotions et la volonté.
Les anges se qualifient en tant que personnalités parce qu’ils ont les aspects d’intelligence, d’émotions et de volonté. Cela est vrai à la fois des bons et des mauvais anges.

  1. Les anges, Satan et les démons possèdent l’intelligence (Matthieu 8:29, 2 Cor 11: 3, 1 Pi 1:12).
  2. Les anges, Satan et les démons montrent des émotions (Luc 2:13, Jacques 2:19, Apocalypse 12:17).
  3. Les anges, Satan et les démons démontrent qu’ils ont des volontés (Luc 8: 28-31, 2 Tim 2:26, Jude 6).

Par conséquent, ils peuvent être considérés comme des personnes. Le fait qu’ils n’ont pas de corps humains n’affecte pas leur personnalité (pas plus que Dieu).

La connaissance que possèdent les anges est limitée par le fait qu’ils sont des créatures. Cela signifie qu’ils ne connaissent pas toutes les choses comme Dieu le fait (Matthieu 24:36); Pourtant, ils semblent avoir une plus grande connaissance que les humains. Cela peut être dû à trois causes.

  1. Les anges ont été créés comme un ordre supérieur de créatures dans l’univers que ne le sont les humains. Par conséquent, ils possèdent intrinsèquement une plus grande connaissance.
  2. Les anges en savent plus sur Dieu que les humains (Jacques 2:19, Apocalypse 12:12).
  3. Les anges acquièrent des connaissances grâce à une longue observation des activités humaines. Contrairement aux humains, les anges n’ont pas à étudier le passé; ils l’ont vécu. Par conséquent, ils savent comment les autres ont agi et réagi dans des situations et peuvent prédire avec plus de précision comment nous pouvons agir dans des circonstances similaires. Les expériences de longévité leur donnent une plus grande connaissance.

Bien qu’ils aient des volontés, les anges sont, comme toutes les créatures, soumis à la volonté de Dieu. Les « anges bons » sont envoyés par Dieu pour aider les croyants (Hébreux 1:14). Satan, bien que plus puissant et rusé dans l’accomplissement de ses desseins dans ce monde, est limité par la volonté de Dieu (Job 2: 6). Les démons sont aussi soumis à la volonté de Christ (Luc 8: 28-31).
La personnalité des anges détruit l’idée – de nos sociétés occidentales – qu’ils ne sont pas uniquement l’image du bien ou du mal, comme certains l’ont pensé, ils existent véritablement et cela également entant que personne. Cela inclut aussi Satan, il est aussi une personnalité, et non une personnification (une image abstraite) du mal qui agit sur l’homme.

II. Ils sont des êtres spirituels

Les anges, les démons ( des anges déchus), Satan appartiennent à une classe d’êtres qui peuvent être appelés des êtres spirituels. On dit que les anges sont des esprits tutélaires (Hébreux 1:14). Les démons sont appelés les esprits méchants et impurs (Luc 8: 2, 11:24, 26), et Satan est l’esprit qui travaille maintenant dans les fils de la rébellion (Éphésiens 2: 2).

En tant qu’êtres spirituels, ils sont immatériels et incorporels. Les gens ont longtemps lutté avec le sens et les ramifications d’un tel concept. Certains juifs, pères de l’église primitive ont compris que les anges avaient une sorte de corps aéré ou enflammé, bien qu’au Moyen Âge on ait conclu qu’ils étaient de purs êtres spirituels. La tendance à attribuer aux anges une sorte de corps terrestre découle de l’impossibilité supposée de concevoir une véritable créature sans corps connu. Aussi, il semble clair que les anges ne sont pas omniprésents mais ont des limites spatiales. Parfois, ils étaient même vus par des êtres humains. Tout cela semble pousser à la conclusion que les anges doivent avoir des corps célestes, différents, d’une autre dimension du rapport terrestre.

Les Écritures appellent explicitement les anges et les démons des esprits (pneumata) dans Matthieu 8:16; Luc 7:21; 8: 2; 11h26; Actes 19:12; Éphésiens 6:12; et Hébreux 1:14. Bien que Dieu soit aussi un être spirituel, cela ne signifie pas que les anges sont de nature infinie comme Dieu, ce sont plutôt des êtres spirituels finis. Leur nature spirituelle n’interdit pas non plus leur apparition aux êtres humains. Dieu lui même s’est montré aux hommes à travers la théophanie (apparition de Dieu).

Habituellement, ils apparaissent comme des mâles (bien que peut-être que les femmes mentionnées en Zacharie 5: 9 sont des anges ?). Ils sont apparus dans les rêves et les visions (Matthieu 1:20, Ésaïe 6: 1-8), dans le dévoilement spécial de leur présence (2 Rois 6:17), et chez les humains dans un état normal, conscients et éveillés (Genèse 1:20). 19: 1-8, Marc 16: 5, Luc 2:13).

Dans leur apparence céleste (leur corps céleste), les anges sont décrits avec des caractéristiques surhumaines qui sont très différentes des apparences humaines (Dan 10: 5-7, Apoc. 10: 1-3, 15: 6, 18: 1). Certains anges ont des ailes (Ésaïe 6: 2, 6, Ézéchiel 1: 5-8).

III. Ils sont immortels et ne se propagent pas

Le nombre d’anges est et sera toujours le même. Le Seigneur a enseigné que les anges ne propagent pas les anges (Matthieu 22:30) et qu’ils ne meurent pas (Luc 20:36). Cependant, les anges méchants seront punis dans un lieu de séparation de Dieu (Matthieu 25:41, Luc 8:31). Les démons donnent l’impression qu’ils se reproduisent ( Genèse 6), qu’ils se sont accouplés avec des humains pour former des géants, des héros antiques, si ces versets veulent vraiment dire cela, nous croyons que l’intelligence du mal a trouvé un moyen de contourner l’état originel des démons ( anges déchus), cette « reproduction » ne concerne pas les anges mais la dérive (supposée) perverse des anges déchus. Nous ne savons quoi penser à ce sujet, il est plus sûr de s’appuyer sur ce que la Bible dit plutôt que sur ce qu’elle ne dit pas, surtout par rapport aux spéculations hasardeuses concernant les êtres célestes.

IV. Les anges sont des créatures plus élevées que les humains

L’écrivain aux Hébreux dit que lorsque notre Seigneur s’est incarné, il est devenu un peu moindre que les anges (2: 7-9). Bien qu’il y ait des problèmes liés à l’utilisation du Psaume 8 dans ce passage, il semble clair que l’Incarnation a placé le Christ dans une position inférieure aux anges (bien que cela n’ait été que temporairement vrai pendant l’humiliation du Christ dans une corps terrestre ). L’homme qui a été créé à l’image de Dieu est inférieur à Dieu par nature. Il est tout aussi inférieur aux anges qui appartiennent à une classe d’êtres surhumaines (elohim), plus forts que l’homme par nature et, contrairement à l’homme, non soumis à la mort.

V. Ils étaient originalement des êtres saints/sacrés.

La Bible donne peu de preuves spécifiques sur l’état originel des anges, bien que nous sachions que lorsque Dieu a terminé son œuvre de création, il a déclaré que tout était bon (Genèse 1:31). Jude 6 indique également qu’à l’origine tous les anges étaient des créatures saintes. Certains ont été élus (1 Tim 5:21) et d’autres ont péché (2 Pi. 2: 4). Vraisemblablement, tous auraient pu rester dans cet état originel de sainteté, et ceux qui ne se rebellèrent pas furent confirmés pour toujours dans leur saint état. En d’autres termes, ceux qui ont réussi le test probatoire resteront à toujours dans cet état sacré originel. Ceux qui ont échoué sont à perpétuellement confirmés dans leur état pervers et rebelles. On ne peut pas parler de « péché adamique » concernant les anges, car tous étaient existants lors de la rébellion de Satan et de ses anges déchus.

En résumé: bien qu’il y ait des similitudes entre les anges et la divinité et entre les anges et les hommes, les anges sont une classe distincte d’êtres :

Comme la marque de la divinité, mais contrairement aux hommes, ils ne meurent pas.
Comme la marque de la divinité, ils sont supérieurs en force aux hommes, mais contrairement à Dieu, ils ne soient pas omnipotents comme Dieu l’est (2 Pierre 2:11).
Comme la marque de divinité et des hommes, ils ont des personnalités.
Comme la marque de la divinité, ils sont des êtres spirituels, bien qu’ils ne soient pas omniprésents comme Dieu l’est.

Les hommes, en revanche, sont à la fois des êtres spirituels et matériels [revêtant un corps terrestre]. (Jacques 2:26).
Les anges ne procréent pas comme les hommes (Matthieu 22:30).
L’homme a été fait un peu plus bas que les anges.
Pourtant ? Dans leur corps ressuscité et glorifié, l’homme jugera les anges (1 Co 6: 3). C’est bien encore là une marque de la création et de l’équilibre parfaite de Dieu.

I.O.

[ Merci à Ryrie, C. C. et à Turretin pour leur systématique dont nous nous inspirons grandement pour ce travail sur les anges ].

Publicité

Place Chrétienne vous remercie !

La fin du mois de Mars arrive et nous tenons à particulièrement remercier tous ceux qui nous suivent et qui nous soutiennent.

L’œuvre est en pleine progression, nous atteignons plus de 2000 vus ce mois-ci sur les articles en blog, sans compter la portée des réseaux sociaux ( une portée qui atteint presque les 30 000 vus ) pour le mois de Mars.

Nous pensons améliorer le blog par la suite pour assurer une qualité à la mesure de votre fidélité, mais surtout ? Pour tenter de rendre gloire à Dieu.

Merci à vous, merci à Dieu, Place Chrétienne n’est que à son commencement.

[SECTES ET FAUSSES RELIGIONS] Témoins de Jéhovah. (2/3)

Nous allons prolonger notre première partie en poursuivant sur le dogme.

Nous comptons diviser cette partie en plusieurs sous parties pour ne pas créer un article trop long. Nous aborderons ici leur dogme sur Dieu, les Saintes Écritures, et sur Jésus-Christ.

Dieu

Les Témoins de Jéhovah (nous les nommerons TJ de temps à autres) sont unitariens, c’est-à-dire qu’ils s’opposent avec virulence à la doctrine de la Trinité. Leur fameuse publication Let God Be True déclare carrément que Satan est l’auteur de la doctrine de la trinité.

Voici quelques éléments en lien avec la Trinité :

La WatchTower transforme le prologue de Jean : «Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu» (Jean 1: 1. [version Darby]) en « Au commencement la Parole était, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était un dieu » [traduction Le Monde Nouveau ( la Bible des TJ)]. Ils cherchent ainsi à amoindrir, dès qu’ils en ont l’occasion, la divinité de Christ pour le faire correspondre à leur dogme.

Ils utilisent cette vieille logique 1+1+1 = 3, ainsi, nous autre chrétiens, croyons-en 3 dieux ! Mais ils ne comprennent pas que nos Pères dans la foi ont lu Deutéronome 6: 4 avant eux et que nous autre, chrétiens dans la continuité apostolique, ne croyons pas en 3 dieux ! Nous croyons en Un Seul Dieu et ce Seul Dieu se manifeste en 3 personnes distinctes !

Ils nous disent « le mot trinité n’est pas dans la Bible » ! Bien que le mot n’apparaît pas, en quoi cela change t’il le concept observable ? C’est les faits qui se déclinent en un mot, pour observer ces faits, il ne faut pas fourvoyer la traduction grecque au profit de son idéologie. Prenons par exemple le livre d’Esther, le nom de Dieu (de Jehovah si vous voulez) n’apparaît aucunement, pourtant ? La marque de Dieu est palpable, visible dans tout le livre.
De plus les Témoins de Jéhovah se contredisent dans la même logique, ils aiment utiliser le mot « théocratie », mais observez-vous une seule fois ce mot dans le Bible ? Il n’apparaît jamais ! Pourtant ? Ils l’utilisent en lien avec un concept observable dans la Parole, qui nierait les faits ? Serait-il correct de dire que la théocratie n’existe pas parce que le mot ne figure pas dans la Bible ?

Les Saintes Ecritures :

La Watchtower a essayé d’utiliser les écrits d’érudits grecs tel que H.E Dana, JR Mantey, Bruce Metzger, en se servant de leur A Manual Grammar of the Greek New Testament. Ils voulaient convaincre leur contemporain que leur traduction de la Bible Le Monde Nouveau était sérieuse. Mais ces mêmes érudits leur répondent « Quand ils rencontrent certains passages de l’Écriture qui semblent contraires à leur point de vue, à ma grande déception, ils les traduisent délibérément et trompeusement – une tromperie délibérée – dans certains cas et, pour moi, cela est impardonnable. C’est malhonnête et, dans une certaine mesure, c’est diabolique. » (Mantey).

C’est un peu comme si j’utilisais les travaux du musicien Philip Glass et qu’il me répondait que je transcrits mal sa partition.

Prenons un exemple sur une insertion inventé de Colossiens 1.16, le Monde Nouveau traduit « Il est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute création ; 16 parce que par son moyen toutes les [autres] choses ont été créées dans les cieux et sur la terre » Ils rajoutent entre crochet le mot « autres » pour sous-entendre qu’Il n’est pas coéternel avec le Père et Créateur de toutes choses … Ce mot n’apparaît aucunement en grec. Ils ont eu au moins la décence de le mettre en crochet, mais ils utilisent ce mot inexistant pour répandre une théorie antitrinitaire.

Les TJ pense à juste titre, comme la lignée des Réformateurs, que la Bible est la Parole de Dieu.

Le problème devient alors plus subtil. Dans leur esprit – et c’est en cela que nous dénonçons un esprit clairement sectaire – toutes interprétations de la Bible qui diffèrent de celles de la Watchtower sont invariablement fausses. Ce qui veut dire que seul un Témoin de Jéhovah peut comprendre l’Écriture. La Bible est comprise non plus à l’aide du Saint-Esprit et grâce à la raison que Dieu renouvelle mais par l’aide de la Watchtower. Ils se substituent à l’action de Dieu et au bon sens de l’Homme. On appelle cela, de la manipulation, de l’instrumentalisation. Ainsi avant les TJ, personne n’avait compris les Écritures, Dieu a dû attendre la naissance de Charles Russell pour rendre la Parole claire, c’est un signe de l’endoctrinement de la secte.

Jésus-Christ

La Watchtower enseigne une christologie subordinationiste qui est parallèle à l’enseignement d’Arius (A.D. 250-336). L’arianisme fut contré par Athanase (296-373), qui comprit que le déni de l’éternité du Christ équivalait à la négation de Sa divinité.

Selon Russell, « Jésus n’a jamais parlé de lui-même comme Dieu ou appelé lui-même Dieu. Il se mettait toujours au-dessous de Dieu plutôt que sur une égalité avec Dieu … Jésus n’était pas Dieu dont la volonté devait être faite, mais elle était inférieure à Dieu, faisant la volonté de Dieu. »

Mais ce que ne veulent pas admettre, c’est que Jésus a prêché l’évangile du royaume de Dieu, il a désigné sa propre personne et son travail comme étant le centre de ce royaume (Matthieu 24:30; Apo 1.7-8). C’est Lui le chef des anges, le chef des armées, Il est le Roi, Il a choisi Ses élus. Il est l’Alpha et l’Omega.

Ce qu’il faut bien comprendre c’est que les Témoins de Jéhovah distinguent trois états de la personne du Christ: un état pré-humain, humain et post-humain.

  1. Pré-humain, selon eux Jésus-Christ existait comme la Parole vivante de Dieu. Il a été créé ou fait naître par Dieu, sans pour autant être Dieu. Dans cette position, il jouissait d’une supériorité sur toutes les autres créatures. Mais là où ça devient encore plus louche, c’est que Jésus aurait existé dans cet état pré-humain entant que Michael l’Archange. Ils croient que le Jésus pré-humain est Michaël …
  2. Humain, Jésus, le temps de sa présence sur terre est bien né de la vierge Marie selon eux mais parce qu’il n’était pas Dieu, on ne peut parler de sa naissance comme d’une « incarnation». Il est né simplement homme. Jésus aurait simplement mis de côté son état d’esprit pré-humain ( son identité en Michaël) et aurait pris une nature humaine. Les Témoins nient donc catégoriquement que Jésus-Christ avait deux natures, humaine et divine. Pourtant, ils sont convaincus que Jésus, dans son humanité, est né sans péché et est resté ainsi. Ils ne prennent pas en compte tout un tas de passages tel que Ésaïe 7:14 ; 9: 6; Mich 5: 2; John 1: 1; 5:18, 21-24; 8:58; 10:30; 17: 5; Phil 2:11; Col. 2: 9; 1 Tim 3:16, Hébreux 1: 3, 1 Jean 5:20 ect … Bien évidement Christ est né Dieu incarné (Ésaïe 7:14, Matthieu 1:23) et c’est pour cette raison qu’il est pleinement humain et entièrement divin. Les deux natures de Christ sont «indivisibles», «inséparables», «immuables» et «non confuses» ( Cf Concile de Chalcédoine ).
  3. Post-humain, ils enseignent que le corps de la résurrection de Jésus n’était pas physique. À la place de son corps, Jéhovah a ressuscité Jésus avec un « corps d’esprit ». Jéhovah se serait débarrassé du corps de Jésus d’une manière mystérieuse et inconnue … une fable qu’on retrouve chez les musulmans. La WatchTower essaie d’utiliser deux théories qui ne sont pas mentionnées par la Bible pour se convaincre de leur idéologie (1) le corps s’est dissipé en gaz (vaporisé); (2) les anges ont pris le corps à un endroit où il sera ressuscité comme un mémorial dans le futur. De la même manière que le point au dessus, les natures humaine et divine du Christ sont demeurées inséparables après la résurrection comme auparavant. Par conséquent, Jésus a montré à Thomas l’empreinte des clous dans ses mains (Jean 20: 24-27), Il a pris le petit déjeuner avec les disciples (Jean 21: 12-13, voir Luc 24: 30-34), ce qui prouve de manière écrasante que Christ demeure dans un corps physique.

Nous encourageons les chrétiens à soulever les différentes problématiques posées dans cet article lors de leur rencontre avec les Témoins de Jéhovah, l’objectif, restera toujours de les arracher du feu et de la perdition de leur système.

Nous aborderons très prochainement d’autres points de leur doctrine tels que le Salut, le Saint Esprit, l’Enfer, Satan, l’Humanité, l’Eglise, les Sacrements, les Temps de la Fin…

A très bientôt ! Que Dieu vous bénisse.