La persécution d’Israël sur les chrétiens s’apaise.

L’église du Saint-Sépulcre avait fermé ses portes le 25 février dernier en réaction des mesures prises, par la mairie de la ville de Jérusalem, concernant des impôts fiscaux.

De plus, une proposition de loi avait également été débattu à la Knesset ces derniers jours, une loi qui avait pour objectif d’exproprier les nouveaux acquéreurs de propriétés vendues par les églises, la volonté de cette loi, disons le clairement, était sûrement de récupérer les propriétés des églises au profit de l’Etat Israélien.

Bonne nouvelle pour nos communautés, le membre de Likoud Bibi, le premier ministre a eu la sagesse de suspendre le débat parlementaire autour de cette loi.

Le Temple Vivant pria t-il plus fort que le temple détruit ?

Sûrement, un comité de dialogue sera mis en place par la Knesset pour parlementer autour de ces questions épineuses auprès des représentants chrétiens.

Soyons simple comme la colombe mais prudent comme le serpent.