Un saint à l’extérieur et un démon à la maison.

Ce court texte de John Bunyan en dit long.

Qui es tu à la maison ?

Je vous en prie ! Que cette parole ne soit pas une occasion de régler nos comptes avec notre famille en Christ pour se charger de longues listes d’accusations. Que cette parole puisse simplement poser une question sérieuse à notre âme afin de se remettre en question.

Blaise Pascal nous prévient de cette même dérive en disant « qui fait l’ange fait la bête ».

Christ qualifie les pharisiens de sepulcres blanchis.

Soyons une race royale, sainte, en toutes occasions et premièrement ? Dans notre maison.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :